Le pottok, petit cheval basque

Dernière mise à jour : 20 nov.





Race de poney emblématique du Pays Basque, le pottok, prononcé potioc, signifiant « petit cheval », fait sa foire à Espelette fin janvier.


Une race de chevaux venue de la préhistoire

Ses origines remontent, en effet, à plusieurs milliers d’années puisque son portrait se retrouve sur les parois des grottes préhistoriques de Sare, d’Isturitz et Oxocelhaya. La Rhune, l’Artzamendi, l’Ursuya et le Baïgura représentent les massifs constituant le berceau de cette race.

La rencontre avec ces adorables miniatures à l’occasion de balades en montagne reste ainsi un moment magique où le temps suspend son vol. En semi-liberté, ils sont organisés en troupeaux avec 1 mâle dominant pour 10 juments.


De moins de 1,30 m à 1,50 m au garrot seulement

Le pottok de « montagne » est le plus petit. Avec moins de 1,30 m au garrot, il vit libre au moins 9 mois de l’année au sein d’un troupeau. Son épaisse fourrure lui permet de se protéger, l'hiver, du froid, du vent et de la pluie et l'été des piqûres de mouches et de moustiques.

Le pottok de prairie ou pottok de sport peut atteindre jusqu'à 1,50 m au garrot. Prélevé sur un troupeau semi-libre ou bien né à la maison, il est habitué très jeune à côtoyer l’homme. Il pourra être monté et destiné aux activités sportives ou de loisir.


Une race préservée depuis 1970

L’Association Nationale du Pottok « ANP », créée en 1970, est la garante de la préservation de l’espèce. Elle gère le stud-book, livre généalogique de l’espèce chevaline.

Ses missions sont primordiales : organisation de concours nationaux; recensement et identification de la totalité des animaux ; préservation de l’élevage traditionnel en libre parcours dans les montagnes basques ; représentation de l’ensemble des éleveurs et des utilisateurs ; coordination des actions liées aux pottoks en France et à l’étranger.

Des rendez-vous à Espelette

La Foire aux pottoks, le dernier dimanche du mois de janvier où vous pourrez découvrir cette race de petit cheval basque.

La Fête de l'axoa, le dimanche de la Pentecôte.

La course des crêtes, le 1er week-end du mois de juillet.

La Fête du Piment, le dernier week-end du mois d'octobre.


Pour en savoir plus, retrouvez le reportage sur France 3 Nouvelle Aquitaine du 18 octobre 2018 L'élevage du pottok au Pays Basque