NOS JEUNES PLANTS DE PIMENTS SOUTENUS ET BICHONNÉS





Pour garantir leur maintien et leur épanouissement, les jeunes plants de piment d'Espelette ont besoin d'aide.


Un petit coup de pelle

Dès leur plantation, les jeunes plants sont recouverts par une pelletée de terre.

Le premier objectif est celui de les aider à s’enraciner dans la terre. Et le second à les préserver du frottement avec la bâche. Ce qui pourrait occasionner un cisaillement du plant.


Piquets, ficelles et filets

Très rapidement, nous les aidons à rester bien droits et à les protéger de l'effet du Foehn. Alors dans les champs, c’est la distribution des piquets : des gros piquets en début de ligne et des plus petits espacés tous les 8 plants à peu près. Ils vont servir à maintenir des ficelles et des filets. Des agrafes seront ensuite nécessaires pour pincer le fil et réduire l’espace de déambulation du jeune plant de piment.


Pour une belle croissance

Maintenus entre ses fils, le plant de piment va grandir fièrement, bien droit. Il va s’enrouler dans les filets disposés au-dessus de leur tête jusqu’à les dépasser. Les piments n’auront qu’à bien se tenir ! Les petites fleurs blanches vont enchaîner leur pousse régulière pour donner de magnifiques piments.


Adventices : gare à vous !

Comme toute culture potagère, les adventices s’ajoutent à notre piment d’Espelette. Le chiendent, le pourpier et autres « mauvaises herbes » poussent au milieu de nos plants. Afin de ne pas étouffer les jeunes et frêles plantes, nous nous mettons à genoux pour ôter ces envahissantes.


Jusqu’à leur bonne implantation, la maison ARGIKO AZIA se plie en 4 !